Comment j'ai choisi mon nouveau stabilisateur

De nos jours, la stabilisation d'une vidéo est une clé déterminante dans la qualité finale d'une vidéo.

#Les différents types de stabilisation

On peut classer les différentes solutions de stabilisation en deux familles bien distinctes :

#Stabilisation logicielle

On l'applique la plupart du temps en post-production sur nos vidéos mais elle peut aussi être directement appliquée lors de l'enregistrement vidéo. C'est le cas de la stabilisation intégrée à la GoPro Hero 5. Cette solution fonctionne plus ou moins bien selon rushs initiaux et ne peut pas faire de miracle. Pour résumer, elle consiste en effet à recadrer et zoomer la vidéo afin que la ligne d'horizon reste droite. Si nous ne souhaitons pas subir de pertes de qualité, il est nécessaire de filmer dans une définition supérieure au montage final.

#Stabilisation matérielle

Elle nécessite l'achat d'une nacelle équipée de moteurs qui vont compenser chaque mouvement grâce à des gyroscopes afin de maintenir la ligne d'horizon et ainsi obtenir des images stables. Ces solutions sont bien évidemment plus encombrantes que les stabilisations logicielles mais le résultat est beaucoup plus convaicant sans perte de qualité.

#Stabilisateur pour mon Alpha 6000 ou ma GoPro ?

J'ai longtemps hésité sur le stabilisateur que j'allais acquérir. Je souhaitais investir dans une solution que je puisse transporter dans mon sac photo.

Je me suis tout d'abord renseigné sur des stabilisateurs pour boîtiers hybrides pour utiliser avec mon Sony Alpha 6000. Le meilleur rapport qualité-prix que j'ai trouvé étant le IKAN DS1. Je me suis vite rendu compte que ces stabilisateurs étaient assez lourd et prenaient pas mal de place. C'est top pour une journée de tournage mais difficilement transportable en voyage lorsque qu'on a déjà dans son sac un appareil photo, des objectifs, un drone, des GoPro...

J'ai ensuite comparé les stabilisateurs compatibles avec la GoPro Hero 5 que je venais d'acquérir.

Mes critères étaient les suivants :

  • Autonomie correcte
  • Rechargeable par USB
  • Compatible avec les fixations GoPro
  • Rapide à mettre en service
  • Confortable à utiliser
  • Transport sécurisé

Après avoir filtré les différentes solutions existantes selon ces critères, il restait deux choix :

#Feiyu G5 vs GoPro Karma Grip

Je ne vais pas comparer point à point chaque stabilisateur. Des sites de tests s'en chargeront mieux que moi. Je vais me concentrer sur les points qui sont importants selon mes critères.

Voici un rapide tableau comparatif, je détaillerais quelques points dans la foulée :

GoPro Karma Grip Feiyu G5
Autonomie 1h45 8h
Bateries amovibles Non Oui
Spashproof Non Oui
Stabilisation satisfaisante Oui Non
Transport sécurisé Oui Non
Transport avec GoPro Oui Non
Rechargeable par USB Oui Oui
Compatible fixations GoPro Oui Non
Recharge la GoPro Oui Non
Rapide à utiliser Oui Oui

#Stabilisation

La stabilisation du Feiyu G5 est correcte mais n'a pas beaucoup évolué par rapport aux générations précédentes (Feiyu G4S, Feiyu WG...) et n'est pas, selon moi, satisfaisante pour une fonctionnalité majeure ! Toutes les vidéos comportent des secousses que je trouve très désagréables à l'oeil.

La stabilisation du Karma Grip est vraiment bluffante. Il suffit de regarder quelques vidéos comparatives pour s'en apercevoir. Les vidéos sont stables et fluides. GoPro a donné une leçon au leader du marché concernant ce point.

#Autonomie

Vous l'aurez remarqué, l'autonomie du G5 (8h) est largement supérieure à celle du Karma Grip (1h45). De plus ses batteries étant interchangeables, la durée de vie du stabilisateur est sera amélioré.

Seulement, nous avons vu dans le point précédent que la stabilisation du Karma grip était bien meilleure. Je préfère filmer durant 1h45 des vidéos qui me bluffent visuellement que de n'être pas satisfait de mes 8h de tournage.

#Transport et rapidité de mise en service

La housse de transport du G5 est souple et ne permet pas de laisser la GoPro sur le stabilisateur. Le problème se posait déjà avec mon feiyu WG et j'étais très mécontent de ce point. Les vis de fixations sont longues et les éléments, une fois démontés, sont globalement petits. Il faut faire très attention à ne rien égarrer. De plus une fois j'avais enlevé la GoPro du stabilisateur et que tout était rangé, je n'avais pas vraiment envie de refaire toute la manoeuvre inverse, qui dure bien plus d'une minute.

La coque du Karma Grip, quant à elle, correspond complètement à mes besoins. Elle est dure et sécurisante. Elle peut être rangée dans un sac quelconque sans se soucier d'abimer le matériel. De plus, la GoPro peut être laissée dans le Karma Grip lors du transport. Quel soulagement ! Cela m'évite de prévoir une solution de transport supplémentaire pour la GoPro mais surtout de gagner en rapidité chaque fois que j'ai besoin de m'en servir. Coque de transport en main, cinq secondes top chrono et je suis prêt à filmer.

#Splashproof

Le G5 est officiellement splashroof. La vidéo commerciale à ce sujet donne envie et inspire confiance.

Même si cette fonctionnalité n'est pas mise en avant pour le Karma Grip, un tweet de Gopro prouve que ce dernier est officieusement résistant aux éclaboussures. Les ports et boutons du Karma Grip sont bien protégés. Même s'il est nécessaire de retirer la porte d'étanchéité de la GoPro pour l'utiliser avec le Karma Grip, les ports USB-C et HDMI de cette dernière sont vraiment bien protégés par le caisson.

#Conclusion

Le choix d'un stabilisateur dépend désormais de plusieurs critères qui sont propres à chacun d'entre nous. Les stabilisateurs pour boitiers Reflex ou hybride permettent la réalisation de films plus professionnels mais sont assez lourds et encombrants. Ils ne correspondaient donc pas à mes critères.

Feiyu était leader incontestable et incontesté des stabilisateurs pour caméras d'action ces dernières années. Ses concurrents l'ont bien rattrapé.

Vous l'aurez compris, mon choix s'est porté sur le Karma Grip. Je suis cependant conscient de ses défauts. Il n'est pas officiellement splashproof (tout de même résistant aux petites éclaboussures), la batterie n'est pas interchangeable (mais permet de tenir une bonne journée si on enregistre de courtes vidéos), et il rend le son de la GoPro 5 inexploitable (une future mise à jour pourrait permettre d'utiliser le port USB-C du Karma Grip pour brancher un micro externe, ce qui serait génial pour les vlogueurs).


Et toi, de quel stabilisateur es-tu équipé ?

Si tu n'es pas d'accord avec mon analyse ou que tu remarques une erreur dans mon article, laisse-moi un commentaire :)